Sélectionner une page

LA SÉCURITÉ SUR LES PISTES

LE BALISAGE

Toutes les stations sont tenues d’indiquer le degré de difficulté des pistes de leur domaine skiable par un balisage de couleur, afin que chaque skieur ou snowboarder puisse emprunter les chemins adaptés à son niveau :

– La piste verte est facile, parfaite pour débuter
– La piste bleue est d’intensité moyenne, abordable pour les débutants également
– La piste rouge est à réserver aux confirmés
– La piste noire, très difficile, est empruntée par les très bons skieurs expérimentés.

Sur les pistes, 3 types de drapeaux peuvent être implantés et indiquent les risques d’avalanches, plus ou moins importants :

Drapeau jaune skiDrapeau jaune
Risque d’avalanche limité (échelles 1 et 2)
Manteau neigeux stable sur la plupart des pentes. Sur quelques pentes assez rapides, manteau neigeux moyennement stable

Drapeau jaune/noir skiDrapeau jaune/noir
Risque d’avalanche important (échelles 3 et 4)
Manteau neigeux moyennement ou faiblement stable sur de nombreux pentes

Drapeau noir skiDrapeau noir
Risque d’avalanche très fort (échelles 5) Manteau neigeux instable sur l’ensemble des pentes

Nouvelle signalisation

Pour bien skier, suivez les 10 règles de bonne conduite sur les pistes de ski alpin.


Les 10 règles à respecter

  1. Se comporter de manière à ne pas mettre autrui en danger,
  2. Adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités, à la piste et à la météo,
  3. Choisir une trajectoire qui assure la sécurité du skieur en aval,
  4. Dépasser de manière assez large pour prévenir les évolutions du skieur doublé,
  5. S’assurer de pouvoir s’engager sans danger sur une piste ou terrain d’exercice,
  6. En cas de chute, libérer la piste le plus vite possible,
  7. Utiliser le bord de la piste pour remonter ou descendre à pied,
  8. Tout skieur doit respecter la signalisation,
  9. Toute personne devra porter secours en cas d’accident,
  10. Impliqué dans un accident ou simple témoin, faire connaître son identité.

 

sans-titre-3       sans-titre-3

Le casque, c’est pour tous les skieurs !

Le casque sert bien évidemment à protéger sa tête contre les chocs. Aujourd’hui, les pistes sont très bien préparées, ce qui incite à aller plus vite. Mais si les gens vont plus vite, ils n’ont pas forcément pour autant un meilleur niveau de ski. Avec une vitesse plus élevée et un manque de maîtrise, on a plus de chutes et de collisions entre usagers, et les chocs sont aussi plus forts. Porter un casque, c’est se protéger contre les conséquences  les plus graves de ces accidents. Pareil en dehors du domaine sécurisé, en raison des rochers qu’on ne voit sous la neige fraîchement tombée… On voit pas mal d’accidents liés au développement du Freeride ( ski hors-piste).

On oublie aussi que le casque de ski c’est bien mieux qu’un bonnet pour garder la tête bien au chaud… quant au style, il y en a vraiment pour tous les goûts !

Shares
Share This